isolation sous toiture suite…

Nous avons poursuivi l’isolation, les 2 bandes restant à mettre côté rue, d’ailleurs nous avons eu une petite surprise, on pensait que le câble d’antenne qui passé dans le grenier était le vieux câble qui était utilisé pour l’ancienne antenne à l’époque mis sur la cheminée, mais en tirant dessus, on a eu la surprise de voir une grosse quantité de câble et une certaine résistance. puis un domino pour raccorder les deux câbles, je suis allé voir dehors et surprise c’est le câble d’antenne du voisin qui passe chez moi ! Mon père à fait un raccord puis glissé le câble le plus loin possible au dessus du mur mitoyen.

Puis une dernière du rouleau de bitume côté pignon jardin. Nous avons continués par celui acheté la veille, puis nous sommes arrivés à cours d’agrafes, mon père avait prévu le coups, une boite de 5000. Mais surprise malgrés les références 8mm 5/16 » même les dimensions identique des agrafes, pas moyen de les mettre elles étaient trop juste. Alors nous sommes allé à Brico Marché de nouveau pour prendre soit les agrafes adéquates soit une agrafeuse, de toute façon il fallait continuer. Les rayons étaient toujours aussi vide, d’après un vendeur, les BTS ont vidés les rayons pour la rentrée. Donc pas moyen de trouver d’agrafes autre que la marque « Rapid », on avait relevé les références des agrafeuses compatibles avec nos 5000 agrafes, il ne restait que 2 agrafeuses, mais pas d’agrafes non plus pour ce modèle disponibles, heureusement que nous avions notre paquet !

Nous avons donc pu reprendre vers 15h la suite de la mise en place de la sous toiture, et finir dans la soirée, nous avons commencé à voir pour le courant (à remettre aux normes) et ou nous allions placé notre boite.

Nota : nous avons aussi trouvé dans le grenier quelques fiches de payes de l’époque (1988).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *