A vos marques prêt… Parquet !

A vos marques prêt… Parquet !

C’est le 22 Juillet que nous avons poursuivi la mise en place du parquet à l’étage.

Prochainement un ami, Didier qui me fait une armoire pour mes habits et le système d’étagères dans les pièces de part et d’autre de l’escalier doit venir. pour cela, l’endroit dans la chambre où doit être mis en place l’armoire doit être mis en parquet. C’est donc une course contre la montre avant son arrivée. Pour rappel seul le bureau est déjà mis en parquet, la reprise se fait donc au début du couloir face à la porte du bureau.

Pour pouvoir atteindre la chambre de l’autre côté de l’escalier, nous avons du poursuivre la pose du parquet dans la chambre en face de la porte. En effet afin de pouvoir faire entièrement le couloir il nous fallait que les différentes lames soit solidaires. C’est pourquoi nous avons commencer par mettre la feutrine là où nous allions mettre le parquet, la dernière chambre sera donc faite plus tard.

Nous avons eu pas mal a reprendre le parquet là ou il en était, le long du mur. Le couloir demandant pas mal de découpe, nous avons retiré la porte coulissante, et profité pour mettre la butée proprement.

Le soir arrivé nous n’avions entamé que la partie face à la porte du couloir, du fait des découpes et ajustements.

Le lendemain, poursuite, du parquet dans le couloir, avec toujours autant de découpes, puis ça y est, de grandes longueurs pour arriver dans la chambre. Puis la priorité était mise sur l’endroit où sera situé l’armoire, progressivement plus nous avancions dans la chambre, le renfoncement était fini, le couloir se finissait également et de nouveau avec des découpes que nous ferions le lendemain. Didier venait avec mon frère et la remorque pour l’installation de l’armoire et des étagères en fin de matinée.

Au matin du troisième jour, en attendant l’arrivée de Didier, nous avons poursuivi la mise en place du parquet dans la chambre. Le couloir était fini et le restant était à moitié fini également en fin de matinée pour l’arrivée de mon frère et Didier. Pendant que mon père continué le parquet tout les trois déchargions la remorque, tout était numéroté pour plus de facilité. Nous avons démarré par l’armoire, puis les supports principaux de chaque étagère. Petite pause déjeuner. Et nous étions reparti pour finir l’armoire. Mise en place des étagères, quelques petits soucis de conception réglés et avant de partir déplacement le parquet ainsi que la feutrine ont été déplacé vers la chambre qui était maintenant finie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *